Les plus jeunes jumelles siamoises ont été séparées il y a 7 ans. A quoi elles ressemblent maintenant

Dans la plupart des cas, les jumeaux siamois nés vivent une vie très difficile.

Ils sont complètement dépendants les uns des autres dans absolument toutes les questions vitales. Mais ce n’est pas le plus important. Parfois, des jumeaux siamois naissent fusionnés de telle manière que cela constitue une énorme menace pour leur développement ultérieur.

Ces petits doivent être séparés, mais de telles opérations sont très complexes et ne se terminent pas toujours avec succès.

Cette histoire s’est produite avec les filles Erin et Abby Delaney, nées en 2016.

Elles ont grandi avec leur tête et elles ne pouvaient plus vivre dans cet état. Une opération urgente s’imposait, mais pas un seul docteur n’avait jamais vécu une telle expérience.

Un docteur courageux nommé Gregory Hoyer a accepté de diriger le processus. À l’avenir, il a admis à plusieurs reprises que les docteurs avaient très peur. Ils craignaient pour la vie des sœurs pas moins que leur mère Heather Delaney.

Mais malgré cela, ils ont essayé de faire tout ce qui dépendait d’eux.

Et les docteurs ont réussi à effectuer les manipulations médicales les plus compliquées. Les filles ont été séparées. Les deux sœurs ont survécu.

Les spécialistes ont pratiqué l’opération sur les sœurs alors qu’elles n’avaient même pas un an.

Maintenant, les filles ont presque 4 ans. Ils sont toujours sous la surveillance de docteurs, subissent régulièrement la thérapie nécessaire à la récupération.

Pour un développement complet, les filles doivent restaurer les fonctions cérébrales qui étaient dans un état sans vie pendant la période où elles étaient connectées.

Cela prend du temps. De plus, les sœurs doivent subir un certain nombre d’opérations supplémentaires, au cours desquelles les crânes seront reconstruits et les os manquants seront insérés.

Il semble aux parents de filles que tout ce qui les attend est les petites choses insignifiantes de la vie.

Ils sont heureux qu’après de si dures épreuves, leurs filles soient en vie, grandissent et se développent pleinement.

Comme les spécialistes avaient initialement mis en garde contre de nombreux risques, les parents étaient préparés à la perte d’une fille.

L’une des filles n’aurait pas pu survivre sans le talent et la diligence des docteurs, à qui les parents seront toujours immensément reconnaissants d’avoir sauvé la vie de leurs filles.

Vous Pouvez Aimer également
Site d'actualités intéressantes